AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Chronologie idées Abaddon

Aller en bas 
AuteurMessage
Mawness

Mawness

Age : 24
Sexe : Féminin

Chronologie idées Abaddon  Empty
MessageSujet: Chronologie idées Abaddon    Chronologie idées Abaddon  Icon_minitimeMer 2 Jan - 9:32

1) Grande ville prospère, énergie fournie par centrale au sous-sol de celle-ci. Gens riches/gens pauvres. Se croient immortels (les riches), titanic style
2) Bug dans la centrale. Surchauffe. Coupure électrique. BOUM EXPLOSION BANGBANG
3) Énergie vitale absorbée, relâchée ? Ou énergie vitale convertie qui crée des réactions chimiques
4) Créent parasite des cordes vocales qui tuent presque tous les adultes + créent des pouvoirs chez les gens + autres créations physiques/maladies inexplicables car plus assez de technologie pour investigation scientifique ? (essayer de faire ça le plus logique possible)
5) Mort de la plupart des adulte suite au parasite des cordes vocales
6) Enfants développent pouvoirs. Gouvernement les divisent en code couleur (source : Darkest Minds : Rébellion) vert, bleu, orange, rouge (orange et rouge sont PT)
7) Émanant s = enfants du ghetto avec pouvoirs se font chase pr esclave sexuel, organes, esclaves, autres par Maudits = enfants avec pouvoirs qui léchent le gouvernement
Revenir en haut Aller en bas
Mawness

Mawness

Age : 24
Sexe : Féminin

Chronologie idées Abaddon  Empty
MessageSujet: Re: Chronologie idées Abaddon    Chronologie idées Abaddon  Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:06

Je détestais ces bourgeois. Imbus d'eux-même. Fiers de leur hiérarchie archaïque et de leurs règles barbares. Se targuant d'avoir fait de ce monde infâme le leur.

On me disait souvent que ce monde avait changé. Mon grand frère répondait, lui, que les vieux parlaient ainsi depuis des décennies.

Depuis ma naissance, dans les ruelles sinueuses des moins nantis, je n'avais connu que l'été. Une chaleur perpétuelle qui nous était habituelle, ainsi que de rares pluies. Une fois, deux fois par mois. Moins rares, cependant que chez les îlots voisins.

Les îlots. C'était le surnom que nous donnions aux villes. Le nôtre, Nytva Orskel était le plus prospère. Celui, voisin, NOM, n'était cependant pas loin derrière. Et les autres... nous en entendions rarement parler, si ce n'est dans les histoires d'horreur qui terrifiaient les bourgeois ayant vécu depuis toujours dans l'opulence. Les espaces entre les terres urbaines étaient pires. Des terres désolées, inexploitables.. Presque radioactives. Nous avions des bus spéciaux pour les traverser et permettre le commerce avec, pour l'instant, la seconde zone urbaine la plus prospère.

Les échanges entre notre ville et sa sœur étaient courtois et permettaient aux riches de gagner encore plus d'argent, en revendant leurs biens et leurs trésors. Cependant, NOM était envieuse de Nytva Orskel. De notre système d'énergie. Le Cœur de notre îlot. La Centrale. Carburant souterrain de la ville entière.

Cette boule de chaleur était le centre même de la ville et lui permettait de fonctionner. Elle puisait l'énergie des petites créatures sous-terraines et la transformait en chauffage, en électricité.. Tout ce dont nous avions besoin pour vivre et faire fonctionner nos technologies.

Cette boule de chaleur nous fournissait aussi beaucoup d'emplois. J'y travaillais depuis mes douze ans.. Pour un salaire de misère, évidemment. Comme si c'était possible autrement. J'avais la vie banale, maintes fois écrite et décrite de l'enfant de plébéien qui travaillait depuis la fleur de l'âge. Je me démenais, classiquement, pour tenter d'éviter cette vie à ma petite soeur de dix ans. J'en avais désormais dix-sept.

Cette boule de chaleur était le coeur de tute la ville. Elle alimentait sa surface en entier. Elle faisait le nom de Nytva Orskel et l'envie de NOM. Elle conférait opulence et beauté sur la terre ferme.

Sous la terre, j'étais chez moi tel un rat. Je connaissais par coeur les dédales liés à la centrale.. Mais aussi les dédales des égouts, dans lesquels je me faufilais souvent pour éviter le monde extérieur, éviter les plus riches qui vivaient sur terre. Pour me rendre chez moi. Puisque la Surface était un monde de prolétaire. Puisque la ville entière nous cachait, nous, l'immonde réalité. Comme elle cachait sa source d'énergie. À vrai dire, nous en faisions partie. Nous veillions à ce que la centrale fonctionne, à ce qu'elle ne s'arrête pas. Nous réparions ses pannes et ses cassures. Son système était presque parfait et les erreurs simples à réparer. Le peuple riche avait une confiance aveugle envers le Coeur de Nytvs Orskel et il avait raison. Rien ne pouvait ébranler leur sphère énergétique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie idées Abaddon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Ensemble.. On est plus nombreux » :: VOUS | TOGETHER ALONE-
Sauter vers: